C’est quoi la Gaume ?

C’est où ?

Chiny est situé en Gaume à la frontière de l’Ardenne (Suxy)

Parmi les communes de la Gaume on trouve Virton, Musson, Rouvroy, Saint-Léger, Meix-devant-Virton, Étalle, Habay, Tintigny, Chiny et Florenville. Cependant, tous les villages de ces communes (aux limites septentrionale et orientale de la région) ne sont pas gaumais (par exemple Suxy et Hachy).

La Gaume c’est un morceau de la Lorraine belge, située au sud de la Wallonie, tout au sud de la Belgique. Au niveau culturel ou du patois, c’est en fait la partie Romane de la Lorraine belge, par opposition à la Lorraine « francique » plus au sud et à l’est, comme le pays d’Arlon.

Cette frontière linguistique ( des patois ) est donc plutôt dirigée Nord-Sud et peut être repérée par la toponymie : cherchez en France Audun-le-Roman et Audun-le-Tiche ; ou en Belgique Meix-le-Tige (Tiche, Tige proviennent de la même racine que le mot Deutsch : « allemand » de la Lorraine Francique ou on parle le Platt).

… et les Gaumais ?

Le particularisme gaumais, c’est aussi l’histoire et l’influence des anciens diocèses de la région. La Gaume n’a pas fait partie de la Principauté de Liège. Au moment de l’indépendance de la Belgique, les Gaumais auraient préféré un rattachement à la France (Lorraine) plutôt qu’à la jeune Belgique avec qui ils ne sentaient que peu de points communs. Ceci explique qu’encore de nos jours, les Gaumais ont un sentiment de particularisme en Belgique. À titre d’exemple, on parle en Gaume de « maire » et de « mairie », alors qu’ailleurs en Belgique on utilise les termes « bourgmestre » et « maison communale ».

Au point de vue gastronomique citons les spécialités gaumaises: le pâté gaumais, la touffaye ou des produits phare comme la bière et le fromage d’Orval. Mais la Gaume, avec ses forêts, vous propose également d’excellents plats de gibier. A Chiny, la Maison Protin est un fournisseur privilégié pour les meilleurs morceaux: biche, chevreuil, marcassin, et charcuteries apparentées. La Confrérie Saint-Arnoul du Comté de Chiny défend le patrimoine et perpétue les traditions locales: le Pâté Gaumais et la Hotteuse, la bière de Chiny mise au point pour la fête du millénaire de Chiny.

Les villages ont aussi leur particularité. Ce sont des « villages-rue » avec des maisons construites l’une contre l’autre de chaque côté de la voirie, mais à bonne distance de celle-ci. Cet espace entre les maisons et la rue est appelée l’usoir.

L'usoir, c'est l'espace utile entre les maison et la voirie pour entreposer foin, fumier, outils ...

La Gaume correspondrait donc plutôt à une particularité culturelle que géographique.

… et ça ressemble à quoi ?

Le particularisme géologique est plutôt Lorrain avec des paysages formés de cuestas à l’ère jurassique. Ces cuestas conduisent les cours d’eau tels la Semois et la Chiers.  Puisqu’il y avait des cours d’eau et des forêts, il y avait donc l’exploitation du bois, du charbon de bois et les premières installations sidérurgiques: Orval, Montauban, Saint-Léger. Aujourd’hui ces rivières sont une source touristique par les paysages majestueux, et les activités ludiques telles le kayak, la pêche, et les sentiers paisibles au bord de l’eau.

Les forêts de Gaume sont plutôt constituées de feuillus: du hêtre essentiellement, mais aussi du charme, des chênes et des parcelles d’épicéa, de douglas, de mélèzes.  Vous rencontrerez: cervidés, sangliers, mouflons, blaireaux, buses, cigognes noires,  … mais aussi des castors le long des cours d’eau, et depuis quelques temps des ratons-laveurs.

Photographes animaliers – Promenades